Un dimanche en Ourthe-Amblève

Publié le par dago

Trooz, Vaux-sous-Chevrèmon, Chénée, Mehagne, Chaufontaine, Pepinster, ...300px-Chaudfontaine-JPG01.jpg

Il y a encore peu, je ne connaisais que le nom de ces petits patelins au Sud-Ouest de Liège.
Pour ma mère qui y avait passé une majeure partie de son enfance, cela était scandaleux. Elle m'a donc embarqué sur le champ dimanche dernier dans la voiture pour me faire découvrir tout ce coin de ma région qui ne me disais rien.

Ce sont en fait des sortes de "villages ouvriers".
Je suis certain qu'on trouve presque les mêmes partout où il y a eu des charbonnages ou des carrières (Liège, Hainaut, Nord de la France, etc..).  Ceux-ci sont souvent divisés en deux :
Sur les hauteurs, entre les chemins sinueux et glissants l'hiver, on retrouve les "paysans" : soit les éleveurs originels qui font paître leur cheptel soit des nouveaux petits propriétaires qui ont acheté un terrain vague sur lequel ils ont fait construire une maison très recement. Peu d'habitants et très répendus, c'est plus bourgeois.
Tandis que, au long d'une petite route de campagne qui suit le court d'une rivière paisible (la Vestre), on trouve des petits commerces (friteries), des terrasses (bondés en été) et de vieilles maisons de notables, cadres ou petits patrons qui semblent cachés d'autres batiments. Si on rentre justement à l'intérieur de ces quariers, on tombe directement sur des typiques maisons ouvrières (carrés - 1 étage), souvent fleuries. On retrouve également des entrepots, des entreprises d'agroalimentaires, des usines abandonnés (comme l'automobille Imperia) ou bien des carrières de pierre.

dr-p.jpgMon arrière-grand-père qui était communiste travaillait dans une de ses carrières (il y a d'ailleurs chopé une saloperie aux poumons). A propos de communistes, je me suis dit que mon parti devait absolument rencontrer les gens de ces quartiers ouvriers. Il y a surement des sympathisants dans ces communes pour la plupart à majorité socialiste mais pas de cellules communales comme on en trouve à Herstal, Liège, Seraing, Flémalle ou Grace-Hollogne. Alors je me suis demandé si le PC avait gardé de bonnes structures via sa fédération d'Ourthe-Ambléve. Il faut savoir que pendant la guerre, c'est dans cette région que la résistance a été la plus performante, les communistes ont donc été toujours été très bien vus dans cette région. Malheureusement, j'ai bien vite remarqué que le PC y étais aussi inactif que dans le reste de la province liègeoise. Malgré cela, il reste deux conseillers communaux à Trooz placés sur une liste de coalition (ECOVA) qui ne se font pas beaucoup remarquer.
Je n'habite pas dans ce coin-là mais je pense que les communistes doivent rapidement renouer avec leur passé combatifs dans ces "villages-ouvriers", je pense qu'il y a largement la place pour de vrais socialistes qui ont envie de mouiller leurs chemises comme nous.

Commenter cet article