J'emmerde ou j'admire (II)

Publié le par dago

IMG-1310.JPGComme me l'ont fait remarquer plusieurs lecteur(trice)s de mon blog, je n'ai toujours pas fait les "j'admire". Alors je vais m'y atteler. Je rappelle que je donne un point de vue politique : je ne vais donc pas dire que j'admire mes parents ou des amis même si c'est le cas.

- J'admire les billingues, ce sont des exemples de citoyenneté pour notre pays.
Evidemment, apprendre la langue de l'autre communauté de la Belgique n'est pas donné à tout le monde : sûrement qu'il y en a qui ont plus de facilité avec les langues, peux-être bien qu'il y en a qui n'ont pas le temps ni l'envie d'apprendre les langues mais je trouve trop facile de dire que ça ne sert à rien d'apprendre le néerlandais, même si on habite dans les Ardennes (oui oui, ceux qui disent "Ouaah que c'est trop laid le néerlandais, j'vais prendre espagnol à la place").
Je me sens tout bête lorsque je vois, par exemple dans les réunions de direction nationale de Comac, un camarade qui jongle aussi bien avec le français que le néerlandais. C'est une attitude internationaliste que d'apprendre à dialoguer avec les autres cultures du monde.
J'espère devenir un jour parfait billingue mais avec mon baffouillement et mon minable vocabulaire, j'ai du boulot !

large-547775.jpgEt comme les billingues m'impressionnent, j'admire aussi les patriotes.
Je n'aime pas quand j'entend qu'on resort des phrases comme "Je me rejouis que la Wallonie se rattache à la France, j'en ai marre des Flamands" ou bien "Qué pays de merde". Peux-être qu'on est dirigé par des corrompus ou simplement des carriéristes et autres prétentieux mais la Belgique, c'est quand même un chouette pays avec des gens sympas ! Qu'on l'aime par le football ou par les frites-moules, j'apprécie beaucoup ces citoyens qui affichent le drapeau belge à leurs fenêtres comme un choix politique face aux politiciens séparatistes.
J'ai remarqué qu'il y en avait bien au moins un ou parfois deux à chaque rue ou bulding.

Evidemment, c'aurait été trop simple et trop prévisible que je dise que j'admire les communistes ou les révolutionnaires. Et même si c'est le cas, il y en a beaucoup qui ne font pas bien leur boulot de "souleveur de masse".


Avant de terminer l'article, j'aimerai présenter le site de Michel Collon, un intellectuel que je respecte beaucoup. J'ai pu assister à ses conférences plusieurs fois mais je ne lui ai encore jamais parlé. Je le trouve particulièrement logique et perspicace dans ses articles. Je vous propose un article qu'à écrit un de ses collègues sur la crise qui secoue la Birmanie.

Commenter cet article

arthur 02/10/2007 16:24

L'article de Bricmont sur la Birmanie a été inspiré par celui-là (antérieur de quelques jours) : http://atlasalternatif.over-blog.com/article-12585905.html