Trois poids lourds de la chanson pour le communisme

Publié le par dago

On pourrait citer des tas et des tas de noms de musiciens qui avaient sympathisés avec les idées des communistes mais le choix politique de ces trois-ci forceront le respect des gens les plus septiques.

Yves Montand : Chanteur et acteur français (1921-1991), célèbre pour ses rôles dans des films comme "La folie des grandeurs" mais surtout pour son long répertoire au music-hall, est un des nombreux compagnons de route du PCF.
Avec sa femme Simone Signoret, il entreprend une tournée dans les music-hall d'URSS en 1956. C'est de sa famille ouvrière d'origine italienne qu'il tiendra son engagement en faveur du communisme.















John Lennon : Chanteur britannique (1940-1980), super connu pour être le chanteur du groupe de rock Les Beatles, a usé de sa célèbrité en faveur d'un monde sans guerre et sans religion ("Imagine") dans la mouvance hippie lors de l'opposition à la guerre du Viet-Nam.
Il nous fait part de son attachement au socialisme dans une interview à un journal de gauche britannique.













Jacques Brel : Chanteur belge (1929-1978), élu le plus grand belge de tout les temps par la RTBF, affichait ouvertement son admiration pour le Parti Communiste Français, qu'il désignait comme "le parti des laissés pour compte". Influencé par son pianiste communiste, le Grand Jacques va se produire à la fête de l'Huma, au Festival communiste des jeunes à Helsinski et fait une tournée de 5 semaines en URSS en 1965.
Il est l'auteur de chansons populaires et d'amours inoubliables comme Amsterdam ou Quand on n'a que l'amour et a joué dans de nombreux films comme "L'aventure, c'est l'aventure" ou "L'enmerdeur".

Commenter cet article