Comment les réactionnaires font porter la faute de l'antisémitisme aux communistes ?

Publié le par dago

C'est un sujet qui fâche que je voulais aborder depuis longtemps.
Il y a peu, j'ai une discution avec un type, qui a livré plusieurs arguments faisant porter l'antisémitisme et le négationisme aux anti-fascistes, et plus particulièrement aux communistes. Ceux-ci ne sont pas rares et j'ai d'ailleurs repêché plusieurs attaques pitoyables de ce genre. Voici plusieurs exemples :
undefined
"Le négationnisme en France est né dans l'ultra-gauche, avec Paul Rassinier, ancien Résistant".

=> Paul Rassinier, fondateur du négationnisme ? Il est juste qu'il était communiste avant la guerre. Mais après la guerre (en 1948-50), il écrit un livre antisémite et anticommuniste préfacé par un éditeur d'extrême droite, ce qui lui faut d'être exclu de chez les socialistes (puisqu'il avait déja quitté le PCF). Pour connaître le reste de son sinistre parcours, cliquez ici.
Evidemment, il serait trop bête de se souvenir que le négationnisme est né au procès de Nuremberg (voir la défense de Höss, Goring, etc..).


2° "L'antisémitisme a des racines historiques plutôt à gauche (Marx, Proudhon)
"

=> 
Karl Marx antisémite ? Lui-même d'origine juive, il faut se rappeler que pour Marx, la religion est l'opium du peuple car elle résigne les prolétaires à ne pas acquérir plus de droits et de pouvoir. Ainsi dans son ouvrage "La question juive", il conclut par « L’émancipation sociale du juif, c’est l’émancipation de la société du judaïsme. ». Le Monde Diplomatique a fait un excellent article dessus. Alors, pour les réactionnaires, laïcité = antisémitisme ?
Il serait évidemment encore une fois trop bête pour voir la naissance de l'antisémitisme dans les pogromes du Moyen-Âge et l'inquisition espagnole (qui a vu son apogée lorsque les juifs ont été rejetés d'Espagne au XVe siècle).

"L'antisémitisme se porte très bien dans les milieux dits 'progressistes' (cf. conférence de Durban de 2001)"

=>
Conférence de Durban antisémite ? En 2001, les Conférences Mondiales contre le Racisme ont mené une controverse sur le problème israëlo-palestinien et sur la nature de la seconde intifada. Ceux qui soutenaient cette dernière dénonçaient la nature du sionisme. Alors, pour les réactionnaires, antisionisme = antisémite ?

"Hugo Chavez est antisémite" (du journal Libération)

=> Chavez antisémite ? Les médias de masse avaient relayé un article d'un grand quotidien français évoquant un "credo antisémite" chez Chavez à cause d'un discours où l'intéressé parlait d'une "minorité, les mêmes qui avaient crucifié le Christ, qui s'est approprié les richesses du monde". Dans une Amérique Latine très catholique, Chavez veut montrer l'aspect révolutionnaire de Jésus. Ainsi, c'est de l'Empire romain, comparable aux USA aujourd'hui, que Chavez dénonce, et non des Juifs, qui est interprété par les évangélistes.
Pour plus de clarté, allez sur le site de Michel Collon.

"Les communistes genevois font leur campagne à coups d'affiches antisémites
"

=> Cocos de Genève antisémites ? Lors de la campagne électorale d'août 2007, un site a consideré cette affiche insultante car elle reprenait le stéréotype du juif lippu des années'30. Les "accusés" ont signalé que les spartakistes allemands comptaient dans leur rang beaucoup de juifs, vue que l'affiche anti-parlementaire est détournée de l'échec de la révolution communistes de 1919.
undefined
Si vous voyez d'autres attaques de ce genre, signalez le moi.

ps : en haut, une affiche fasciste dénonçant l'idéologie communiste d'une des plus figures de la Résistance française, Lucie Aubrac.
En bas, une affiche "kitsch" des communistes génévois qu'"on" a accusé d'antisémitisme.

Commenter cet article