Je me présente aux élections !

Publié le par dago

Je retransmet ici cette lettre que j'adresse à tous les jeunes de Liège que je connais.

        
Cher ami(e), copain, copine ou même camarade,

Comme tu l’as peux être entendu, après que plusieurs personnes me l’aient conseillé et approuvé, je me présente pour les élections régionales de ce 7 juin sur les listes PTB+ (7e effectif).

Si je t’adresse cette lettre, c’est parce que je pense que juste te dire « je me présente, vote pour moi » n’est largement pas suffisant et que t’écrire en rectifiant certaines choses sur moi est nécessaire.
Si tu devais voter pour moi, j’aimerais avant tout que ce soit basé sur une relation de confiance. En effet, je veux qu’on se traite d’égal à égal, comme d’habitude, donc différemment qu’avec certains politiciens arrogants. Je pense avoir plusieurs aspects que d’autres candidats n’ont pas et je vais les développer plus bas …

D’abord, j’ai une particularité que tous les autres politiciens n’ont pas : moi, tu me connais ! Ce n’est pas rien. En effet, tu me « vis » souvent, à l’école ou en soirée, sous mes pires aspects (ehehe :-p) comme sous mes meilleurs (allez, quand même un peu, hein ?) ! Tu sais comment je suis, fonctionne et réagis. De cette particularité découle cette relation de confiance auquel je tiens : si tu veux parler, me critiquer ou autres, tu sais où me trouver, je suis à ta disposition.

Ensuite, j’aimerais que tu saches ce que je fais la majeure partie de mon temps :
Je passe de 8h jusqu’à 15h en période exceptionnelle (voire plus bas) de mon temps par semaine au mouvement de jeunes Comac que je connais depuis fin 2004, au parti que j’ai rejoint en 2007 ou à toutes autres organisations qui puisse faire avancer la cause d’une société plus juste.
En effet, depuis près de cinq ans, j’ai (co-) organisé :
-    3 grèves et manifestations de 300 à 700 écoliers de 2 à 5 écoles en mai 2006, janvier 2007 et novembre 2008 (j’espère que tu t’en souviens ☺)
-    des dizaines de concerts (rassemblant jusqu’à 200 fêtards), conférences, projections de films, débats et autres activités publiques …
-    des centaines de réunions, assemblées et autres formes de rassemblements
-    des pétitions en série (certains s’en souviennent :-p)
-    et plein d’autres festivités du même genre (pendant l’hiver 2007, on avait vidé plein de classes via un vote à main levé parce qu’il faisait trop froid)

Tout ça, je l’ai fait dans le cadre de plusieurs associations qui me tiennent à cœur :
-    « mon » groupe de Comac-écoles Liège avec lequel nous avons fait bougé des dizaines de jeunes pour le résultat cité ci haut à court de réunions hebdomadaires. Comac (800 jeunes francophones et flamands) dans lequel j’ai des responsabilités et où j’ai été élu à 86% à son Conseil National (= « conseil d’administration ») lors de son 2e Congrès en 2008.
-    le Comité des Ecoliers Francophones (CEF), le projet de syndicat écolier qui, quasi-reconnu, est né des grèves que j’ai évoqué et qui sera à l’origine d’un vrai mouvement écolier, comme la France en connaît.
-    le Parti du Travail de Belgique, dont je suis membre depuis 2007, dans lequel je suis organisé et qui me permet aujourd’hui de concrétiser ces années d’engagement.

Le PTB … Parlons en un peu. Que les choses soient claires : si tu votes pour le PTB+ le 7 juin, tu ne donnes pas ta voix à un parti qui est mouillé d’une manière ou d’une autre dans la gestion du capitalisme et de la crise qui en découle ⇒ tu permets qu’il y ait enfin dans ce pays une opposition forte et déterminée qui fasse entendre une autre voix que celle transmise par les partis traditionnels (si tu veux mon avis sur d’autres partis, demande-moi).

Si j’ai choisi le PTB, c’est parce qu’il est rempli de gens qui sont prêts à mouiller leurs chemises contre des injustices (près de 4000, autant qu’Ecolo). Ils n’ont rien à gagner, comme les carriéristes qui composent la moelle épinière des 4 grands partis francophones. Le parti ne vit que de l’argent de ses membres et ne reçoit pas de dotations nationales. Sur les listes du PTB+, tu trouveras des  personnes de valeur : des syndicalistes et des personnalités comme l’Enfant Pavé (Starflam), le prof de l’ULg Robert Halleux ou encore Tine van Rompuy, la sœur du Premier Ministre !
Si tu te dis que le PTB ou moi avons des bonnes idées mais que nous ne pourrions les mettre en pratique, dis-toi qu’un député PTB/PVDA+ sera bien plus efficace qu’un 36e PS ou un 14e CDH. Car la question du « vote utile » peut se poser en « vote inutile » : est-ce intéressant de donner sa voix pour les mêmes bureaucrates qui ne respectent pas leurs promesses ?
Il y a d’autres priorités qui ne se trouvent pas dans le tract PTB+ : rapprocher les francophones et les Flamands au lieu de les diviser, créer 100 000 emplois dans les services publics avec une taxe de 2% sur les grosses fortunes ainsi qu’une banque publique, assurer le minimum de vie (ce qui n’est pas le cas) en limitant le prix des logements et de la nourriture mais aussi l’âge de l’accès à la pension à 55 ans (plus de travail pour les jeunes), …

Il y a une dernière chose que j’aimerais aborder, duquel on se posera la question du choix de société qu’on veut. Cela peut sembler simpliste, mais je suis profondément dégoûté par cette société qui n’a que la drogue, le racisme et le chômage à offrir à ses jeunes : il y a trop d’injustices dont découlent l’échec et le décrochage scolaire, l’école à deux vitesses (une pour les enfants de riches et une pour ceux des pauvres), la précarité des jeunes (p’tits boulots d’intérim et formations au FOREM en série), la désocialisation, le déséquilibre mental ou encore l’addiction (je ne parle pas du p’tit joint à la récré).
Ce sont des cas extrêmes mais pas rares du tout pour autant. Face à ces problèmes qu’on a tous rencontré, il n’y a bien souvent que sa propre volonté ou ses proches pour les éviter. Je suis amer du fait d’avoir observé que tous les bons aspects de la société viennent initiatives individuelles. Ce n’est pas normal et c’est pour ça que je veux une autre société. Je suis maintenant convaincu que cette société de l’individualisme n’a aucun avenir ni pour les jeunes, ni pour nos parents, salariés ou indépendants, tous victimes de la crise financière !

Aujourd’hui, je me présente à toi en toute humilité : en votant pour moi, tu donnes ta voix pour quelqu’un qui vit les mêmes réalités que toi et qui ne fera pas carrière en politique.
Même si tu n’habites pas Liège, je te demande quand même de voter pour un de mes camarades qui se présente dans ta circonscription (Huy-Waremme ou Verviers).
Si tu veux connaître plus ce que je pense, il eût un temps où j’écrivais sur un blog (http://dago.over-blog.net) que tu peux parcourir pour te faire une autre idée de moi. Il y a aussi le site  du PTB : http://www.ptb.be

En te souhaitant ce qu’il y a de meilleur,
Adrian

Commenter cet article